LA GESTALT

 

Frederick Perls, d’origine allemande, initie dans les années 50 une méthode nouvelle pour que les patients sortent de la plainte et se responsabilisent par rapport aux contraintes qu’ils subissent. Il garde à son invention le nom de Gestalt – qui veut dire forme – sans le traduire.
Sur ce fondement, la Gestalt contemporaine apporte sa valeur ajoutée dans des situations professionnelles multiples : la relation de face à face, le coaching en particulier, l’éducation et la formation, le soin, l’intervention en entreprise pour conseiller les dirigeants, responsabiliser le management ou accompagner les changements. - Paragraphe 1/4 -

 

Dans ces situations le praticien en Gestalt éclaire ce qui se passe (le processus en cours) et comment il influe sur ce qui se dit (le contenu). L’intervenant gestaltiste promeut la prise de responsabilité tout en permettant l’expression d’un ressenti émotionnel, souvent censuré dans notre culture. Il s’appuie sur une vision cohérente de l'être humain dans son environnement, avec ses cinq dimensions principales : sensorielle, émotionnelle, intellectuelle, sociale et éthique. - Paragraphe 2/4 -

 

La Gestalt privilégie un contact authentique entre les personnes, tout en respectant une lecture lucide des rôles et des dynamiques d’équipe. Elle développe les moyens d’un ajustement créatif de chacun à son environnement. Elle aide les responsables à prendre conscience des dysfonctionnements anachroniques qui conduisent trop souvent à des effets regrettables mais répétitifs. Elle permet le repérage de ces processus de blocage qui interrompent une dynamique positive et minent la cohésion des équipes. Elle permet des prises de risque mesurées tout en dévoilant les illusions qui égarent. - Paragraphe 3/4 -

 

Le Gestaltiste propose d'expérimenter des pistes de solution dans une co-construction avec ses interlocuteurs : à la recherche du savoir pourquoi, elle ajoute le sentir comment, mobilisateur de changement. - Paragraphe 4/4 -

LA METHODE

La méthode de chaque type d’intervention est spécifique, qu’il s’agisse de coaching, de conseil de direction, de formation, d’accompagnement d’équipe. L’intervenant gestaltiste a suivi trois à sept ans de formation en Gestalt. Il apportera, à certains moments, un angle de vue différent, il saura aller plus loin dans l’implication personnelle, tout en respectant l’intime du client. Il saura exploiter l’imprévu dans un processus de changement, non comme une gêne, mais comme un apport pertinent. Il poussera à transformer les compétitions hostiles en complémentarités fructueuses. En coaching il saura transformer les choix impossibles en ressorts nouveaux, les desespoirs en énergie pour rebondir…

C’est ainsi que la Gestalt intègre de manière spécifique un ensemble cohérent d’approches et de techniques variées, verbales et non verbales, suscitant l’intelligence des situations, l’émotion, l’imaginaire, la créativité, le corps au service de l’objectif.

POUR EN SAVOIR PLUS

Bibilographie généraliste sur la Gestalt


  • Serge Ginger,
    La Gestalt, L’art du contact
    Editions Marabout 2013
  •  

  • Higy-Lang/Gellman,
    L’art du contact, mieux vivre avec les autres
    Editions d’Organisation 2003
  •  

  • Masquelier Chantal et Gonzague (collectif de 15 auteurs)
    Le grand livre de la Gestalt
    Editions Eyrolles 2012

Bibilographie en lien avec les organisations

Grosjean Daniel, Sauzede Jean Paul, « Trouver la force d’oser », InterEditionsDunod, Paris, 2e éd. 2011

Masquelier Gonzague, « La Gestalt comme art du contact en entreprise » – site mieux-etre.org, , Sept 2011

Masquelier Chantal et Gonzague (collectif de 15 auteurs) – Le grand livre de la Gestalt – Editions Eyrolles, Paris, 2012 – Chapitre 7

Chotard-Fresnay Armelle « Analyse de la pratique en institution » Elyn Bernard et Rousseau Bruno « En entreprise »

Nevis Edwin C. « Organizational Consulting », Gestalt Institute of Cleveland Press, Cleveland, 1997

Higy-Lang/Gellman – « Le coaching » – Editions d’Organisation 2000

Rousseau Bruno « Coaching et Gestalt, l’art du contact » dans « Le Livre d’Or du Coaching », Ed Eyrolles, 2013.

Articles généralistes parus dans la revue de la SFG

Articles parus dans la revue de la Société Française de Gestalt

diffusée par la SFG 28, rue de la Prévoyance 94500 CHAMPIGNY-SUR-MARNE

Pour les commandes papier auprès de la SFG, le mieux est de se rendre sur le site pour voir les tarifs et les frais d’envoi, puis d’envoyer sa commande avec le chèque au secrétariat (123 rue Violette Leduc, 26500 Bourg les Valence).

A partir du n°22, les revues sont disponibles sur Cairn (www.cairn.info). On peut y acheter les revues (sous forme papier ou numérique) ou les articles. Au-delà de 3 ans, les articles sont téléchargeables gratuitement.

Revue Gestalt n° 2 : « Cycle biologique de l’émotion, cycle gestaltiste du contact » -Pierre Coret

Revue Gestalt n°6 : « L’effet Zeigarnik et le concept de situation inachevée en Gestalt-thérapie » – Elena Mazur

Revue Gestalt n° 10 : « Gestalt thérapie DE groupe » – Georges Wollants

Revue Gestalt n° 13-14 :

« Gestalt et groupe » – Patrice Ranjard